dimanche 27 janvier 2013

{Photographie de Colette Saint Yves}

C'était, je l'avais décrété, notre mantra afin de faire naître la sirène sur scène :  "(...) il faut encore porter en soi le chaos, pour être capable d'enfanter une étoile qui danse."
Une phrase, hors contexte, chipée à Nietzsche, que, selon toute vraisemblance, il n'a jamais lu et ne lira jamais... 
Il n'a pas assez souffert pour cela. Il ne peut pas comprendre.
Le sacrifice, l'idée de don absolu, de rédemption, il trouve tout cela trop terriblement chrétien. L'idée même de Dieu le met à genoux. De trouille.
Il n'a pas assez aimé pour cela. Il ne peut pas éprouver.
Au lieu de cette étoile qui danse, il a créé une esthétique du string. 
Il trouve tout cela fort "joli" (mot qu'il emploie souvent). Je trouve cela d'une vulgarité sans nom et il faut tout le talent (bien réel) des comédiennes pour faire presque oublier les associations d'idées malheureuses qui naissent de telles visions. Presque. Les pauvres...
La sirène les seins à l'air, et les Jeune Fille et Fille de l'Éther en jupettes ras le cul. Est-ce que cela fera bander le public ? Il paraît que ledit public était debout. Il paraît également que le texte était enterré sous ce fatras de linges (800 kilos de vêtements pour figurer la mer – a priori, une idée très intéressante ; a posteriori...), de sons... et que personne n'a reconnu la sirène d'Andersen. 
Cela ne m'étonne pas.
Il n'a jamais aimé la sirène. 
La sirène d'Andersen n'est pas une hystérique. Elle n'explose pas en feu d'artifice. C'est une combustion lente, intérieure... dont il ne reste que poussière ou écume sur la mer...
Petite âme ardente...
La tendresse que j'éprouvais, il y a encore quelques jours, malgré tout, a disparu. Je n'ai pas pu la retenir. Il ne reste rien. Pas même la colère ou le chagrin afin de figurer le trou dans la poitrine, l'absence.
Adieu, Alexis. 
Je te l'avais dit, dès le premier jour : si l'on use de mensonges à mon égard, c'est fini. Je ne demandais pas tant : la vérité des êtres, la vérité entre les êtres. On a le droit de se tromper – moi la première. On n'a pas le droit de trahir les autres. Encore moins d'agir comme si rien n'était advenu. 
La naissance de l'âme, ce n'est rien d'autre que cette étoile qui danse. Le chaos, c'est tout ce qui précède, dans l'esprit de la sirène, qui vient de l'abîme (et je pense qu'elle sait très bien qu'il s'agit d'un abîme, autant pour elle que pour les hommes ; elle est l'abîme d'où elle doit naître et auquel elle doit naître – mais, cette fois, il s'agit de l'autre abîme, celui des Cieux... 

"Il faudrait écrire cette phrase sur un grand carton et le laisser sur le plateau pendant les répétitions", avais-je conseillé.
J'ai été entendue, mais jamais écoutée. 
Passons à autre chose, désormais, et consolons-nous avec le Beau et le Vrai, avec Lucia Popp et la Rusalka ! 
The End.


Les roses du Pays d'Hiver

Retrouvez une nouvelle floraison des Roses de décembre ici-même.

Qui suis-je ?

Ma photo
Holly Golightly
Never Never Never Land, au plus près du Paradis, with Cary Grant, France
Dilettante. Pirate à seize heures, bien que n'ayant pas le pied marin. En devenir de qui j'ose être. Docteur en philosophie de la Sorbonne. Amie de James Matthew Barrie et de Cary Grant. Traducteur littéraire. Parfois dramaturge et biographe. Créature qui écrit sans cesse. Je suis ce que j'écris. Je ne serai jamais moins que ce que mes rêves osent dire.
Afficher mon profil complet

Almanach barrien

Rendez-vous sur cette page.

En librairie

En librairie
Où Peter Pan rencontre son double féminin...

Réédition !! (nov. 2013)

Réédition !! (nov. 2013)
Inédit en français

Actes Sud : 10 octobre 2012

Une histoire inédite de J. M. Barrie

En librairie le 2 juin 2010

Actes Sud, juin 2010.

En librairie...

Terre de Brume, septembre 2010.

Tumblr

Tumblr
Vide-Grenier

Cioran tous les jours

Cioran tous les jours
À haute voix, sur Tumblr

Une de mes nouvelles dans ce recueil

Oeuvre de Céline Lavail

Voyages

Related Posts with Thumbnails



Écosse Kirriemuir Angleterre Londres Haworth Allemagne Venise New York

Copenhague

Les vidéos de mes voyages et explorations sont ici et là...

Liens personnels



Le site de référence de J.M. Barrie par Andrew Birkin (anglais)

Mon site consacré à J.M. Barrie (français ; en évolution permanente)



Site de la Société des amis de J.M.Barrie (français ; en construction)


Forum Barrie (en français)



Mon site consacré à Cary Grant (français ; en contruction)



Ma page sur Lewis Carroll (français)
"Une fée est cachée en tout ce que tu vois." (Victor Hugo)

J'apprends le mandarin

Blog Archive

Entrez votre adresse de courriel :

Lettre d'information barrienne

Archives

Gadget

Ce contenu n'est pas encore disponible en cas de connexion chiffrée.

Rechercher

Chargement...