samedi 30 décembre 2006

Hier après-midi, alors que je travaillais comme d'ordinaire, mon ordinateur a brûlé. Pas au sens littéral, mais un de ses composants a bel et bien surchauffé si j'en juge à l'odeur pestilentielle. J'ai appelé les secours. Il s'agirait de l'alimentation électrique et il est donc possible que le disque dur n'ait pas été atteint. Si Dieu existe, c'est le moment qu'Il le prouve.

Je n'aurai pas davantage d'informations avant le 8 janvier (l'anniversaire d'Elvis m'informe mon ami anglais Robert), date à laquelle un homme de l'art muni des pièces idoines devrait venir opérer mon ordinateur. Je vais vivre dans un coin d'enfer en attendant.

Dans l'intervalle, je ne saurai pas si j'ai perdu ou non mes 3 dernières semaines de travail (forcément fructueuses : traduction, roman, thèse) que je n'avais pas sauvegardées (exceptionnellement, par paresse) et si j'ai perdu à jamais mes courriers électroniques, mes adresses et autres documents que je pouvais sauvegarder en l'état. Mon coeur se serre à cette idée.

J'entretiens avec un certain nombre de mes lecteurs une correspondance régulière (même si je ne suis pas une épistolière digne de ce nom, parce que je manque de temps) et cela m'accable plus que je ne saurais le dire. Cela apprend aussi l'humilité. Être à ce point dépendant des machines est peut-être une faute.

Ainsi, je demande à tous ceux qui m'écrivent ailleurs que sur mon adresse Hotmail de m'envoyer un courrier avec leur adresse électronique, parce que je ne pourrai peut-être plus les contacter autrement. Message personnel à l'intention de la fille de l'hiver qui a fêté récemment son anniversaire : si tu me lis, peux-tu s'il te plaît me renvoyer tes trois derniers courriers - si d'aventure tu les as conservés ? Il vont me faire horriblement défaut si mon disque dur ne survit pas.

C'est une Holly un peu découragée qui écrit ses lignes sur et à partir de l'ordinateur de secours.
Bien à vous, amis et lecteurs.

Les roses du Pays d'Hiver

Retrouvez une nouvelle floraison des Roses de décembre ici-même.

Rechercher sur mon JIACO

Qui suis-je ?

Ma photo
Holly Golightly
Never Never Never Land, au plus près du Paradis, with Cary Grant, France
Dilettante. Pirate à seize heures, bien que n'ayant pas le pied marin. En devenir de qui j'ose être. Docteur en philosophie de la Sorbonne. Amie de James Matthew Barrie et de Cary Grant. Traducteur littéraire. Parfois dramaturge et biographe. Créature qui écrit sans cesse. Je suis ce que j'écris. Je ne serai jamais moins que ce que mes rêves osent dire.
Afficher mon profil complet

Almanach barrien

Rendez-vous sur cette page.

En librairie

En librairie
Où Peter Pan rencontre son double féminin...

Réédition !! (nov. 2013)

Réédition !! (nov. 2013)
Inédit en français

Actes Sud : 10 octobre 2012

Une histoire inédite de J. M. Barrie

En librairie le 2 juin 2010

Actes Sud, juin 2010.

En librairie...

Terre de Brume, septembre 2010.

Tumblr

Tumblr
Vide-Grenier

Cioran tous les jours

Cioran tous les jours
À haute voix, sur Tumblr

Une de mes nouvelles dans ce recueil

Oeuvre de Céline Lavail

Voyages

Related Posts with Thumbnails



Écosse Kirriemuir Angleterre Londres Haworth Allemagne Venise New York

Copenhague Prague

Les vidéos de mes voyages sont consultables ici et là...

Liens personnels

"Une fée est cachée en tout ce que tu vois." (Victor Hugo)

J'apprends le mandarin

Blog Archive

Entrez votre adresse de courriel :

Lettre d'information barrienne

Archives