mercredi 8 février 2006

Je traduis, pendant mes loisirs, à main levée, une autobiographie de Cary Grant, jamais traduite en Français, à ma connaissance. Jouissance inexplicable et inexcusable de caresser mon fantasme du bout de la prunelle... Extrait, mesdames, mesdemoiselles et messieurs...

Mon nom de famille est Leach. Un nom auquel, à mon baptême, furent ajoutés les prénoms Archibald Alexander, et je ne fus pas autorisé à protester. Pendant plus de la moitié de mes cinquante-huit ans, j'ai prudemment observé le monde de la façade de l'homme connu sous le nom de Cary Grant. La protection de cette façade fut à la fois un avantage et un inconvénient. Si je pouvais à peine scruter le monde à travers elle, comment quelqu'un aurait-il pu davantage m'entrevoir derrière elle ?
         Je suis né en Angleterre, dans une ville provinciale, Bristol, mais j'ai depuis fréquenté avec avidité les capitales les plus animées du monde entier et, aujourd'hui, je demeure principalement à Hollywood, une autre capitale, nommée à tort la capitale du chic. 
         Je n'eus pas de sœurs, je fus séparé de ma mère à l'âge de neuf ans, et devins de ce fait bégayant de timidité en présence des filles ; pourtant, j'ai été marié trois fois et je me suis trouvé à faire la cour à l'écran - en public, devant des millions de personnes, rendez-vous compte ! - à des femmes aussi fascinantes qu'Ingrid Bergman, Doris Day, Mae West, Irene Dunne, Deborah Kerr, Eva Marie Saint, Sophia Loren, Marlene Dietrich et Grace Kelly.

Les roses du Pays d'Hiver

Retrouvez une nouvelle floraison des Roses de décembre ici-même.

Qui suis-je ?

Ma photo
Holly Golightly
Never Never Never Land, au plus près du Paradis, with Cary Grant, France
Dilettante. Pirate à seize heures, bien que n'ayant pas le pied marin. En devenir de qui j'ose être. Docteur en philosophie de la Sorbonne. Amie de James Matthew Barrie et de Cary Grant. Traducteur littéraire. Parfois dramaturge et biographe. Créature qui écrit sans cesse. Je suis ce que j'écris. Je ne serai jamais moins que ce que mes rêves osent dire.
Afficher mon profil complet

Almanach barrien

Rendez-vous sur cette page.

En librairie

En librairie
Où Peter Pan rencontre son double féminin...

Réédition !! (nov. 2013)

Réédition !! (nov. 2013)
Inédit en français

Actes Sud : 10 octobre 2012

Une histoire inédite de J. M. Barrie

En librairie le 2 juin 2010

Actes Sud, juin 2010.

En librairie...

Terre de Brume, septembre 2010.

Tumblr

Tumblr
Vide-Grenier

Cioran tous les jours

Cioran tous les jours
À haute voix, sur Tumblr

Une de mes nouvelles dans ce recueil

Oeuvre de Céline Lavail

Voyages

Related Posts with Thumbnails



Écosse Kirriemuir Angleterre Londres Haworth Allemagne Venise New York

Copenhague

Les vidéos de mes voyages et explorations sont ici et là...

Liens personnels



Le site de référence de J.M. Barrie par Andrew Birkin (anglais)

Mon site consacré à J.M. Barrie (français ; en évolution permanente)



Site de la Société des amis de J.M.Barrie (français ; en construction)


Forum Barrie (en français)



Mon site consacré à Cary Grant (français ; en contruction)



Ma page sur Lewis Carroll (français)
"Une fée est cachée en tout ce que tu vois." (Victor Hugo)

J'apprends le mandarin

Blog Archive

Entrez votre adresse de courriel :

Lettre d'information barrienne

Archives

Gadget

Ce contenu n'est pas encore disponible en cas de connexion chiffrée.